Vos résultats de recherche

Règlementation Thermique 2012 – RT2012

Posté par webmastertc sur 15 décembre 2012
| 0

Norme de Règlementation Thermique 2012

RT 2012

Depuis plusieurs années, des mutations écologiques ont lieu en France, suite au Grenelle de l’Environnement de l’automne 2007. Ces mutations ont conduit à l’établissement de la norme Règlementation Thermique 2012, ayant pour objectif de garantir l’efficacité énergétique, de limiter la consommation énergétique et d’assurer un confort d’été dans les bâtiments non climatisés.

Chaque construction neuve doit respecter un certain niveau de performance énergétique. Ces performances sont inscrites dans la RT2012, qui fixe des exigences de résultats en matière de conception du bâtiment, de confort et de consommation d’énergie ainsi que des exigences de moyens.

Points clés de la réglementation RT2012

La réglementation thermique 2012 comporte 3 exigences de résultats :

  • besoins bioclimatiques du bâti (Bbiomax) ;
  • consommation d’énergie primaire (Cepmax) ;
  • confort en été (Ticréf).

La réglementation comporte également des exigences de moyens (étanchéité, surface vitrée, affichage des consommations d’énergie, etc.) et des garde-fous performantiels (traitement des ponts thermiques).

Limiter les besoins énergétiques du bâtiment par une conception bioclimatique

Concevoir de manière bioclimatique un bâtiment signifie que sa construction tient compte des impacts environnementaux (exposition au soleil, au vent…) : elle limite donc les contraintes liées à cet environnement et en tire les bénéfices. Cette efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient Bbiomax (besoins bioclimatiques du bâti). L’objectif est de limiter les besoins en énergie du bâtiment tout en garantissant un niveau de confort pour les occupants.

Des équipements performants pour une consommation énergétique réduite

L’exigence de consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire se traduit par le coefficient Cepmax. Elle porte sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d’éclairage, de production d’eau chaude sanitaire et d’auxiliaires (pompes et ventilateurs). Sa valeur s’élève à 50 kWhEP/m²/an et est modulée selon la localisation géographique, l’altitude, le type d’usage du bâtiment, la surface moyenne des logements et les émissions de gaz à effet de serre pour le bois énergie et les réseaux de chaleur les moins émetteurs de CO2. Cette exigence impose, en plus de l’optimisation du bâti exprimée par le Bbio, le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.

L’exigence de confort d’été dans les bâtiments non climatisés

La RT 2012 définit des catégories de bâtiments dans lesquels il est possible d’assurer un bon niveau de confort en été sans avoir à recourir à un système actif de refroidissement. Ces catégories (CE1 et CE2) dépendent du type d’occupation et de la localisation (zone climatique, altitude, proximité de zones de bruit). Pour ces bâtiments, la réglementation impose que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de 5 jours très chauds d’été, n’excède pas un certain seuil. Cette exigence améliore le confort des occupants en période de forte chaleur (notamment les impacts des canicules) et constitue également une mesure importante pour limiter le recours à la climatisation.

Les avantages de la RT2012 pour les acquéreurs

Concrètement, cette norme assure aux acquéreurs d’un bien certifié RT2012 :

  • Des consommations énergétiques fortement réduites ;
  • Un confort important (pas de courant d’air en hiver, chaleur agréablement répartie, etc.) ;
  • Des économies chaque mois sur les factures d’énergie ;
  • Une meilleure valorisation du bien en cas de revente ;
  • Une participation à la lutte pour l’amélioration de notre environnement.

Aujourd’hui, tous les programmes immobiliers neufs que nous vous proposons répondent à la norme RT2012 et vous garantissent un confort et une optimisation de vos dépenses énergétiques.

Plus d’informations sur le site du Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales.

 

Laissez une Réponse

Vous souhaitez être rappelé ?

Comparer les annonces